Storytelling et réalité virtuelle

Storytelling et réalité virtuelle
Twitter
Facebook
LinkedIn
Google+
Email

Combien de fois avons-nous entendu : « l’histoire est moyenne mais les effets spéciaux sont super hot ». Souvent. Et au bout d’un certain temps, nous ne savons même plus de quel film nous parlions. Nul doute qu’il ne marquera pas l’histoire.

Un film dépourvu d’un bon « storytelling », même s’il n’est pas voué à l’échec commercial, sera voué à l’échec au niveau émotif. Walt Disney est reconnu pour être le maitre du « storytelling » et les grands dessins-animés qu’il a produits sont devenus des classiques et traversent le temps sans prendre aucune ride. Regardez-les aujourd’hui, si vous les avez aimés hier, vous les aimerez encore, et même parfois plus car avec l’âge nous analysons différemment les messages véhiculés.

Le « storytelling » est un ensemble d’éléments.

La quête. Qu’est-ce que l’histoire raconte vraiment? Resté collé à l’histoire est important. Même si celle-ci se compose de plusieurs sous-histoires, elles doivent toutes servir la ligne directrice principale.

Les personnages. La profondeur de vos personnages est cruciale. Qui sont-ils? Quel est ce passé qui a modelé leur personnalité? Quel est leur but? De bonnes histoires contiennent toujours des personnages forts, bien définis, auxquels le spectateur s’attache. Et ce n’est pas toujours pour le gentil de l’histoire.

Interaction. Quelles interactions, conflictuelles ou non, les personnages ont entre eux? C’est un point crucial pour complexifier vos personnages, faire avancer votre histoire et la rendre intéressante.

Les décors. Ils font partie de la trame narrative. Ils supportent l’action, l’émotion. Un vieux château délabré, isolé du monde et baignant dans un épais brouillard n’a rien de rassurant, n’est-ce pas?

Le son. Lui aussi supporte l’histoire. Sous forme de musique et d’effets sonores, il transmet une émotion particulière à un moment précis.

L’éclairage. C’est un acteur en soi. Le positionnement des éclairages est primordial pour créer une ambiance presque palpable.

Les dialogues. Depuis que le cinéma parlant a remplacé le cinéma muet, les dialogues sont devenus un pilier du cinéma moderne. Bien qu’il y ait encore des exceptions comme « The Artist », ils sont devenus quasi indispensables aux histoires… mais ne perdons pas de vue que le cinéma est un art visuel avant tout.

ET LA RÉALITÉ VIRTUELLE DANS TOUT ÇA?

C’est un diffuseur d’histoire, un medium qui permet de déployer votre univers sous une toute autre forme.

Elle plonge votre audience au cœur de vos histoires, positionne vos clients ou prospects en mode acteur. Un univers 360 degrés canalise l’attention des gens très rapidement. En mois d’une minute vous êtes capté(e) par l’ambiance visuelle et sonore et vous décrochez de la réalité pour entrer dans une autre réalité. C’est un support formidable efficace pour transporter les gens vers votre destination, quelle qu’elle soit.

La réalité virtuelle sublimera votre « storytelling ».

Contactez-nous. Ensemble, créons votre histoire!

 

Retour